Que puis-je faire Sans le bac?

Que puis-je faire Sans le bac?

Le bac est un diplôme certes important pour poursuivre ses études supérieures ; mais il n’est pas l’unique voie pour la poursuite de ces études. Effectivement, il y a de nombreuses issues qui s’offrent pour accéder à l’enseignement supérieur sans le bac. Voici à présent quelques solutions que peuvent se donner les non-bacheliers.

Le redoublement

Le redoublement reste toujours la meilleure alternative pour ceux qui ont échoué leur bac. Les redoublants ont une forte chance de réussir leur bac. Les statistiques le prouvent ; 9 sur 10 des élèves réussissent leur bac après avoir redoublé. La raison c’est que les programmes sont déjà vus, les épreuves sont déjà passées,… en gros on est très bien préparé.

Si cette alternative ne semble pas convaincante et bien il y a une possibilité de suivre des études supérieures sans ce diplôme. Mais il faut savoir que les choix sans limités et la concurrence est vive avec les bacheliers. Ce qui signifie que la persévérance doit être de mise.

L’accès à la faculté sans bac

Pour accrocher sa place à la fac, le non-bachelier a deux solutions seulement :

·       La première consiste à obtenir d’abord un DAEU (Diplôme d’accès aux études universitaires) qui permet de s’inscrire en première année d’étude universitaire. Ce diplôme se prépare en un an et s’adresse uniquement aux jeunes âgés de 24 ans ou plus et aux jeunes qui ont au moins 20 ans et qui ont une expérience professionnelle de deux ans. Le DAEU accueille surtout les jeunes qui ont abandonné leurs études avant le bac ou ceux qui ont raté ce dernier.

·       La deuxième consiste à accéder à des formations sans le bac. c’est le cas de « la capacité de droit » qui permet d’intégrer un DUT carrières  juridiques ou un L1 de droit. Pour être admis il faut avoir 10 sur 20 comme moyenne sur l’ensemble des 2 années. La formation  survole l’ensemble du domaine d’application de la spécialité et traite les notions juridiques de base. Cette formation n’est pas professionnelle mais prépare à des études dans ce domaine.

L’accès aux écoles spécialisées

Les non-bacheliers peuvent accéder aux écoles spécialisées ; dites de métier ; qui préparent aux métiers de commerce, de comptabilité, de santé, etc.

A titre d’exemple les écoles de l’art admettent des candidats avec le niveau bac. Elles proposent une formation qui peut aller jusqu’à 5 ans, à l’instar de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts.

L’enseignement à distance

L’étude à distance est une bonne solution pour les étudiants qui n’ont pas pu obtenir leur bac et qui ne veulent pas suivre la méthode classique de l’enseignement. Par cette voie, ils peuvent avoir un diplôme aussi valable que les autres diplômes nationaux.

Le CNED (centre national d’enseignement à distance) offre la possibilité de préparer certains diplômes à distance. De même pour la FIED (fédération interuniversitaire de l’enseignement à distance) qui est un réseau qui regroupe plusieurs universités qui dispensent un enseignement à distance.

Le poste de fonctionnaire sans le bac

Le non-bachelier peut devenir un fonctionnaire en réussissant un concours de la catégorie C qui n’exige pas de diplôme. Les postes à pourvoir sont : gardien de la paix, adjoint administratif, ouvrier professionnel, etc.

 

RELATED POST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *