Les parcours de scolarisation des élèves en situation de handicap

Pour permettre à tous les handicapés de la république de suivre une scolarisation normale, le ministère de l’Education Nationale a  rendu publique une circulaire pour une école inclusive prévoyant un ensemble de parcours pouvant aider les personnes en situation de handicap à réussir leur scolarisation.

1)     La scolarisation au sein des établissements

a.     La scolarisation individuelle

Les établissements de scolarisation des personnes handicapées varient selon la nature du handicap et sa gravité. La scolarisation peut se dérouler soit sans aucune aide ni humaine ni matérielle, soit avec les aménagements nécessaires si la situation de l’élève l’exige. Ainsi, certains élèves handicapés peuvent bénéficier d’une scolarisation individuelle qui prévoit des matériels et des pédagogies adaptés.

b.     La scolarisation collective

Les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) renforcent l’inclusion scolaire des handicapés en groupant les élèves ayant des troubles compatibles dans de petits groupes. Ces dispositifs permettent l’accompagnement du progrès de scolarisation des élèves dans des écoles ordinaires.

Les ULIS sont implantées de manière à les rendre accessibles à tous les élèves en prenant en considération les contraintes liées au transport. Cet effort se poursuit aussi dans les lycées professionnels qui sont appelés à travailler en réseau pour offrir une formation professionnelle répondant aux besoins des élèves. Ces derniers, faisant toujours partie de l’établissement scolaire, bénéficient, si le besoin est, de temps de regroupement. On peut citer deux types des ULIS :

o   Les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) à l’école

Elles se trouvent dans des écoles élémentaires et elles accueillent les élèves handicapés qui peuvent suivre leur scolarisation dans un milieu scolaire ordinaire. Les objectifs d’apprentissage poursuivis sollicitent des méthodes adaptées qui requièrent des temps de regroupement dans des salles réservées à cette fin.

o   Les unités localisées pour l’inclusion scolaire au collège et au lycée

Les élèves du secondaire en situation de handicap profitent de l’appui de l’ULIS dans le cas où les exigences de la scolarité individuelle ne sont plus compatibles avec leur type de handicap. Alors au sein de ces ULIS, les élèves reçoivent l’aide d’un enseignant spécialisé qui leur dispense un enseignement adapté permettant d’atteindre les objectifs du projet personnalisé de scolarisation (PPS).

2)     Les établissements médico-sociaux

La commission des droits de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) peut orienter un élève vers des établissements médico-sociaux si sa situation le nécessite. Ces établissements offrent une prise en charge thérapeutique, éducative et scolaire.

3)     L’enseignement à distance

Le centre national d’enseignement à distance propose un enseignement à distance pour les élèves qui ne peuvent pas, en raison de leur handicap, suivre leur scolarisation dans un établissement scolaire.

4)     Projet de l’établissement

Les projets de l’établissement doivent concrétiser l’esprit de l’école inclusive. Ils doivent contenir un volet retraçant les stratégies d’accueil et d’accompagnement des élèves handicapés. En outre, ils doivent mettre en place les adaptations nécessaires pour le bon déroulement de la scolarité des handicapés en tenant compte des PPS.

Le volet formation continue doit être présent dans les projets de l’établissement, surtout pour les enseignants non spécialisés qui prennent en charge des personnes handicapées dans leurs classes. Ainsi, un appui et un accompagnement doit leur être dispensés.

 

 

 

RELATED POST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *