Études de santé

La réforme du baccalauréat 2021,prévoit que les élèves doivent, en seconde, opérer un choix de l’enseignement de spécialité qu’ils vont poursuivre en classe de première et en terminale. Les combinaisons possibles pour faire des études en santé sont nombreuses. Dans cet article nous allons donner des conseils et des pistes pour aider les élèves à faire le bon choix.

La nouvelle organisation de l’enseignement au lycée

Le nouveau bac prévu en 2021, envisage l’organisation de l’enseignement en suivant des parcours au lieu des série générale L, S ou ES. Les lycéens profiteront donc d’un tronc commun et des enseignements de spécialités. Ces dernières se subdivisent en spécialités majeures, au nombre de sept, et en spécialités mineures, au nombre de trois. Le choix des spécialités se fait en seconde pour choisir l’enseignement de spécialité à suivre en première et en terminale.

Les spécialités proposées au lycée

La réforme du bac 2021 propose aux élèves 12 spécialités. Or, ces spécialités ne seront pas dispensées dans tous les lycées. Seules les 7 spécialités courantes seront proposées par presque tous les établissements, tandis que les autres spécialités« seront implantées de manière à rendre attractifs les établissements qui en ont besoin » comme a déclaré monsieur le ministre de l’éducation nationale M. Jean-Michel Blanquer. Ces spécialités sont les suivantes :

  • Sciences de la vie et de la Terre ;
  • Biologie & écologie ;
  • Arts ;
  • Mathématiques ;
  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ;
  • Sciences économiques et sociales.
  • Langues ;
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Numérique et sciences informatiques ;
  • Physique-chimie ;
  • Littérature, Langues et cultures de l’Antiquité ;
  • Sciences de l’ingénieur ;

Les spécialités à choisir pour faire une carrière en santé

Les études de santé durent un bon moment. Les élèves passent leur temps à se déplacer entre les amphithéâtres et les hôpitaux. Il faut une durée de 9 ans pour devenir médecin et jusqu’à12 ans pour prétendre au titre dechirurgien ou de pédiatre. Après l’obtention du diplôme d’Etat de docteur en médecine, le titulaire peut exercer son métier. Mais quelles spécialités choisir pour aborder ce parcours ?

Les spécialités qui préparent au mieux aux études de santé

Il est à noter que les choix seront déférents selon les projets d’orientation, les projets
professionnels et l’affinité des élèves avec les matières enseignées. On signale également que les parcours professionnels sont différents. Nous allons vous proposer les pistes possibles pour vous aider à faire le bon choix, tout en insistant sur le rôle primordiale que doit jouer les conseillers d’orientation et les professeurs principaux. A titre indicatif on peut choisir les spécialités suivantes pour des études en santé après le baccalauréat :

  • Biologie et écologie ;
  • Littérature, langues et cultures de l’Antiquité ;
  • Sciences et vie de la Terre ;
  • Physique-chimie ;
  • Mathématiques.

Pour restreindre cette liste de spécialités nous pouvant opter en première pour les spécialités suivantes :

  • Sciences de la vie et la terre ;
  • Physique-chimie ;
  • Mathématiques

Pour la classe de terminale on peut choisir deux parmi ces quatre. Les autres spécialités sont optionnelles mais peuvent vous intéresser suivant votre projet professionnel et votre projet d’orientation.

 

read more

Les études de sciences politiques

Les élèves, en seconde, doivent opérer leurs choix à propos des spécialités qu’ils veulent entamer en première. Ce choix n’est pas facile à faire vue le nombre des spécialités proposées par la nouvelle réforme du bac 2021 d’une part, et la multitude des pistes qui permettent d’aboutir à une même fin, de l’autre part.Cet article se veut être une aide pour tous ceux qui veulent entreprendre des études en sciences politiques en supérieur.

La réforme du baccalauréat 2021 :

La mise en place de la réforme du bac 2021 se fait progressivement. Le parcours agencé en modules prendra la place des séries S, EL et L. Aussi, l’orientation par défaut, qui marginalise les gouts et les projets personnels des élèves, ne sera qu’un mauvais souvenir. Avec le nouveau bac 2021, les élèves choisissent eux-mêmes leurs parcours en tenant compte de leurs projets d’orientation et de leurs envies. A noter que tous les lycéens recevront un enseignement en commun et un autre de spécialité pour garantir un seuil de connaissances communes pour tous les élèves de la France.

Les douze spécialités proposées par la nouvelle réforme du bac 2021 :

En seconde, les élèves choisissent trois spécialités à suivre en première, et ne garderont que deux parmi les trois choisies, en terminale. Les douze spécialités proposées ne sont pas toutefois dispensées dans tous les lycées. Seules les plus courantes seront présentes dans presque l’intégralité des établissements. Pour les autres, elles seront implantées dans des lycées qui manquent d’attractivité, suivant les dires du monsieur le ministre de l’éducation nationale M Jean-Michel Blanquer.

Les spécialités dispensées depuis la classe de première sont les suivantes :

  • Arts ;
  • Langues ;
  • Mathématiques ;
  • Physique-chimie ;
  • Biologie & écologie ;
  • Sciences de l’ingénieur ;
  • Sciences de la vie et de la Terre ;
  • Sciences économiques et sociales.
  • Humanités, littérature et philosophie ;
  • Numérique et sciences informatiques ;
  • Littérature, Langues et cultures de l’Antiquité ;
  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques.

Les spécialités recommandées pour faire des études supérieures en sciences politiques :

D’abord, il faut signaler qu’il n’existe pas un unique parcours professionnel. Après le bac, les élèves peuvent rejoindre l’institut de « sciences po » ou poursuivre leurs études au sein d’une université dans une filière de sciences politiques. Après quoi les étudiants peuvent faire un master qui a ses nombreuses spécialités et débouchés. Voici donc les spécialités qui préparent aux études de sciences politiques en supérieur :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques.
  • Humanités, littérature et philosophie ;
  • Sciences économiques et sociales ;
  • Langues.

Pour restreindre la liste des spécialités, on peut donner à titre indicatif les spécialités
suivantes, tout en attirant l’attention des élèves que le choix des spécialités pourrait être autrement suivant le projet d’orientation et les gouts de chacun d’eux :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques.
  • Humanités, littérature et philosophie ;
  • Sciences économiques et sociales.

En terminale les lycéens peuvent ne garder que :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ;
  • Humanités, littérature et philosophie.

La réforme du bac 2021 prévoit des périodes dédiées à l’orientation et à l’accompagnement pour aider les élèves à bien se forger un projet et bien choisir l’enseignement de spécialité qui leur convient. Alors les apprenants sont sollicités à participer aux activités d’orientation pour que leurs choix soient les plus rationnels possible.

read more

La réforme du bac 2021 veut que les élèves reçoivent un enseignement commun en classe de seconde. Après quoi ils peuvent choisir la spécialité qui répond au mieux à leurs objectifs. Malgré cette spécialisation en première et en terminale, les élèves bénéficient d’un temps dédié à l’enseignement commun qui garantit une base cognitive commune pour tous les élèves de la France. Dans le présent article nous allons faire le point sur les enseignements et les horaires appliqués en voie générale dans les trois années du lycée.

I. Les horaires de la classe de seconde voie générale ou technologique :

Les élèves de la seconde profitent des mêmes enseignements. Le tableau suivant expose les différents enseignements dispensés en seconde ainsi que les horaires :

1) Pour les enseignements communs :

Les enseignements Les horaires
Le français 4h
Les mathématiques 4h
L’histoire géographie 3h
Les sciences économiques et sociales  1h30
La physique-chimie  3h
Les sciences de la vie et de la terre  1h30
L’éducation physique et sportive  2h
Les sciences numériques et technologie  1h30
Les langues vivantes A et B  5h30
L’enseignement moral et civique  18h/an

2) Pour les enseignements optionnels :

Les lycéens ont à choisir au maximum un enseignement technologique ou général

Enseignement général Horaires Enseignement technologique Horaires
Arts (cinéma, arts plastiques,
danse, théâtre, etc.)
3h Atelier artistique 72 h par an
Arts du cirque 6h Biotechnologie 1 h 30
Ecologie, agronomie, territoires,
développement durable
3h Création et culture –design 6h
Langues et cultures de
l’antiquité (grec ou latin)
3h Management et gestion 1 h 30
Education physique et sportive 3h Création et innovation technologiques 1 h 30
Langue vivanteC (étrangère ou
régionale)
3h Pratiques professionnelles 3h
Hippologie et équitation ou autres
pratiques sportives
3h
Santé et social 1h30
Sciences et laboratoire 1 h 30
Sciences de l’ingénieur 1 h 30
Pratiques sociales et culturelles

II. Horaire de la classe de première et de terminale voie générale :

1) Pour les enseignements communs :

Enseignement Horaires : En première Horaires : En terminale
Enseignement scientifique 2h 2h
Français 4h ___
Philosophie ___ 4h
Histoire-géographie 3h 3h
Enseignement moral et civique 30 min 30 min
Langues vivantes A et B 4h30 4h
Education physique et sportive 2h 2h

2) Pour les enseignements de spécialité :

Les élèves doivent choisir 3 spécialités en première et 2 parmi les trois déjà choisies en terminale.

 

 

Enseignement Horaires : Classe de première Horaires : Classe de terminale
Humanités, littérature et philosophie 4h 6h
Biologie, écologie 4h 6h
Arts 4h 6h
Histoire-géographie,
géopolitique et sciences
politiques
4h 6h
Mathématiques 4h 6h
Littérature, langues et
cultures de l’antiquité
4h 6h
Numérique et sciences
informatiques
4h 6h
Sciences de la vie et de la
terre
4h 6h
Physique-chimie 4h 6h
Sciences de l’ingénieur 4h 6h
Sciences économiques et
sociales
4h 6h
Langue littérature et cultures étrangères 4h 6h

3) Pour les enseignements optionnels :

Les apprenants sont libres de choisir un enseignement en première et deux enseignements en terminale :

 

Horaire En première En terminale
3h Arts Mathématiques complémentaires
3h Education physique et sportive Mathématiques expertes
3h Langues et cultures de l’antiquité Droits et grands enjeux du monde contemporain
3h Langue vivante C

 

read more

L’orientation est un facteur capital dans la réussite personnelle. Un élève bien orienté peut atteindre ses buts rapidement et surement. De ce constat, la réforme du baccalauréat 2021 donne une importance décisive à l’accompagnement au choix de l’orientation des élèves depuis la classe de seconde.

Alors quels sont les objectifs visés par l’accompagnement ? Quelles sont ses modalités de mise en œuvre pratique ? Et enfin, quelles sont les démarches et les ressources mises à la disposition des personnes chargées de l’accompagnement ?

Les objectifs de l’accompagnement

La mise en œuvre de l’orientation date déjà de la rentrée 2017. En effet, depuis la rentrée, les élèves de chaque lycée ont bénéficient de deux semaines d’aide à l’orientation qui ont aidé les lycéens à élaborer leurs projets et à choisir leur enseignement supérieur. Cette mise en œuvre de l’orientation s’est consolidée aussi par la désignation d’un second professeur principal en terminale.

L’année 2018 a apporté une nouveauté au niveau de la mise en pratique d’un accompagnement au choix d’orientation qui vise à épauler les élèves de seconde générale et technologique dans la formulation de leur projet et la préparation aux études supérieures.

En sus de ces objectifs, la conception nouvelle de l’accompagnement vise la préparation des élèves aux choix des séries ou des spécialités en classe première et en terminale. Les élèves seront aussi accompagnés en première en terminale.

Les modalités de mise en œuvre

L’accompagnement au choix de l’orientation commencera directement après les vacances de Toussaint. Ainsi, les élèves vont bénéficier,durant 54 heures, des séances d’orientation. Ce temps permettra aux équipes de bien s’organiser pour tirer pleinement profit de ces semaines d’orientation. Le travail durant cette période peut prendre différentes formes. A titre d’exemple : les ateliers de réflexion, les visites des organisations, les séances d’information, les rencontres, etc.

Les grands axes de la mise en œuvre de l’accompagnement

L’accompagnement au choix de l’orientation d’articule autour de trois axes principaux :

  • La découverte du monde professionnel ;
  • La connaissance des différentes formations dispensées en supérieur et leurs
    débouchés ;
  • L’élaboration du projet d’orientation par l’élève.
La collaboration et le partenariat au cœur de l’accompagnement

Le professeur principal travaille en étroite collaboration avec toute l’équipe éducative. Il assure le rôle de coordinateur et de meneur des actions entreprises dans sa classe. Ses interventions auprès des élèves se font en totale concertation avec les autres professeurs de la classe, avec le professeur documentaliste et avec le personnel de l’orientation.

Le travail de l’accompagnement au choix de l’orientation s’appuie, aussi, sur des partenariats conclus avec des intervenants de l’extérieur de l’établissement. C’est le cas notamment des représentants du monde des affaires, des professeurs de l’enseignement supérieur, des sportifs, des professionnels, etc.

Pour garantir les conditions de réussite de la mise en œuvre de l’accompagnement à
l’orientation des élèves véhiculé par la réforme du bac 2021, des formations pourront être programmées au niveau de toutes les académies pour aider le personnel chargé de l’orientation dans leur entreprise. De même, les équipes de l’accompagnement au niveau national et académique, seront équipées d’un ensemble de moyens pour que les élèves arrivent à élaborer leurs projets.

read more

Les spécialités à vocation artistique

Pour toucher tous les cotés de la personnalité et satisfaire tous les goûts, le cycle secondaire met à la disposition des élèves,  parallèlement aux spécialités scientifiques et littéraires,un ensemble de spécialités artistiques. Ces dernières donneront la possibilité aux lycéens approfondir les connaissances propres à ces disciplines pour se bien préparer à l’enseignement supérieur.

Cinéma-audiovisuel 

Cette spécialité offre une formation à propos de la création en image et en sons. Les élèves aborderont cette discipline en suivant différentes approches sociologique, historique, stylistique et technique. Ils apprendront également l’écriture , le montage, la captation, la mise en scène et toutes les techniques en rapport avec les médias de large diffusion (les jeux vidéos, les films, les séries, etc.). L’enseignement de cette spécialité comprend aussi bien les disciplines qui traitent les métiers y afférents que les contraintes économiques qui y sont liées.

Histoire des arts

Les élèves de première auront à apprendre tout sur les modalités de réalisation d’une œuvre artistique tels que les techniques, la popularité de l’œuvre artistique et sa prospérité,le contexte économique, politique et artistique, les attentes du publique, etc. En somme, ceux qui vont choisir cette spécialité seront au rendez-vous avec un panorama de types de création artistique. Ils auront l’occasion d’apprendre le contexte d’apparition des arts quelle que soient l’origine ou l’époque. Les visites programmées des centres culturels permettront aux élèves de s’initier aux pratiques culturelles par la confrontation directe aux œuvres artistiques.

Théâtre

La spécialité de théâtre offre la possibilité d’approfondir les pratiques de jeu et l’expérience de spectateur par l’élargissement de la culture théâtrale et l’exploration de plusieurs spectacles. Ainsi, les élèves enrichiront leur vocabulaire d’analyse primordiale pour une compréhension complète des choix faits par les réalisateurs lors de la réalisation des œuvres théâtraux. De même, ils prendront connaissance de l’histoire de développement de cet art. En plus, les lycéens vont apprendre à adapter le texte à la scène, et à comprendre les relations entre les spectateurs et le spectacle lui-même. Cela va sans dire que les élèves de cette spécialité apprendront toutes les techniques du théâtre.

Musique

Par cette spécialité, les lycéens développent leurs compétences relatives à l’expression musicale tant individuelle que collective. Ils enrichiront leur culture musicale en écoutant, en interprétant et en analysant un très grand nombre d’œuvres. Sur la base des projets musicaux réalisés, les élèves développeront leurs facultés musicales et leurs réflexions sur le rôle que la musique jouait et joue encore en France et partout dans le monde.

Arts du cirque

L’enseignement de cette spécialité englobe la pratique des disciplines de cirque,
l’épanouissement de la créativité et l’enrichissement d’une culture circassienne essentielle pour l’analyse critique. Cet enseignement sollicite des élèves la réalisation d’une prestation personnelle. Aussi, les élèves seront appelés à pratiquer une discipline du répertoire et à étudier les arts du cirque.

Danse

Cet enseignement conjugue la pratique artistique de la danse et la conquête d’une culture artistique. Les lycéens auront des occasions de rencontrer les artistes et d’assister à leurs œuvres. Chose qui leur permettra d’avoir une idée claire sur les pratiques dansées.

Arts plastiques

L’enseignement de cette spécialité s’articule autour de l’exercice de l’art plastique et
l’enrichissement de la culture artistique. Il conjugue les formes actuelles et celles révélées par l’histoire des arts. Cette spécialité couvre les domaines suivants : peinture, dessin, architecture, sculpture, création numérique, photographie, etc.

Les spécialités à vocation scientifique en classe de première

read more

Les spécialités à vocation scientifique

Les élèves en seconde choisissent 3 enseignements de spécialité qu’ils vont poursuivre en première, en vue d’approfondir 2 parmi ces trois en terminale. Ils ont des choix aussi multiples que variés pour satisfaire leurs motivations et leurs gouts. Dans cet article on va présenter en gros l’ensemble des enseignements de spécialité à vocation scientifique dispensés en voie générale.

Mathématiques

Cet enseignement vise le renforcement et l’approfondissement des thèmes relatifs à l’analyse, à l’algèbre, à la probabilité et statistique, à la géométrie et l’algorithmique et à la programmation. Il a ses intersections avec d’autres enseignements tels que la science de l’ingénieur, la physique-chimie, les sciences de l’informatique, la science de la vie et de la terre, etc. Cette spécialité intègre l’emploi des outils de représentation, de logiciels, de programmation dans le but de la mise en situation et la valorisation de l’expérimentation.

Physique-chimie

Il traite les thèmes suivants :

  • mouvement et interaction ;
  • l’énergie ;
  •  ondes et signaux ;
  •  organisation et transformation de la matière.

Cette spécialité donne une grande importance à l’expérimentation, à la modélisation et à l’élaboration des lois physiques.

Science de l’ingénieur :

Il permet aux élèves de découvrir les notions relatives à l’informatique, au numérique, à la mécanique et à l’électricité. Par, cet enseignement les lycéens développent leurs facultés d’observation, de formulation d’hypothèse, de modélisation et d’analyse pour une bonne compréhension des phénomènes physiques. Cet enseignement intègre aussi le design comme discipline, pour stimuler la créativité des apprenants lors de la réalisation d’un projet.

Science de la vie et de la terre

Par cet enseignement, les élèves approfondissent leurs connaissances relatives aux sujets suivants :

  • le corps humain et la santé ;
  • la terre, la vie et l’organisation du vivant ;
  •  les enjeux planétaires contemporains.

Le programme offre l’occasion aux lycéens de comprendre l’organisation et le
fonctionnement de leurs corps et les enjeux de la santé publique, de l’environnement et de la société. De même, il développe les compétences d’observation, d’analyse, d’expérimentation, d’argumentation, etc. Cette spécialité a des intersections avec d’autres disciplines comme les mathématiques, l’informatique et la chimie.

Numérique et science informatique

Cette spécialité donne l’occasion aux apprenants de découvrir l’histoire de l’informatique, les algorithmes, le traitement des données, la programmation, la représentation des données, et bien d’autres notions en lien avec le numérique.Ils sont appelés à réaliser des projets en appliquant les connaissances acquises en ce domaine. L’élaboration de ces projets favorise la créativité, l’autonomie, le travail en groupe, l’initiative, etc.

Sciences économiques et sociales :

Les sciences économiques et sociales permettent aux élèves de maitriser les méthodes, les concepts et les problématiques de la sociologie, de la science politique et de la science économique. De cette façon, les grands enjeux économiques, politiques et sociaux seront éclairés. Cette spécialité permet aux lycéens d’enrichir leurs savoirs économiques et sociologiques en se basant sur une approche pluridisciplinaire et une analyse microéconomique.

Les six spécialités à vocation scientifique touchent des domaines divers pour répondre au mieux aux différentes attentes des lycéens. Cela ne veut dire en aucun cas que les spécialités sont enfermées chacune dans des disciplines séparées ; mais au contraire, chaque spécialité à ses intersections avec d’autres spécialités. Ainsi les horizons se trouvent ouverts pour un parcours supérieur réussi.

Baccalauréat 2021

read more

Baccalauréat 2021

L’enseignement de la langue française et des mathématiques occupe une place primordiale dans l’apprentissage des autres matières aux établissements scolaires français. La bonne maitrise de ces deux matières va permettre un meilleur apprentissage des autres disciplines. De ce fait, la réforme du Baccalauréat 2021 veut que les élèves profitent d’un accompagnement conçu sur la base d’un test de positionnement en français et en mathématiques.

L’objectif du test de positionnement classe de seconde

Les élèves de seconde, professionnelle ou technologique, passeront un test de positionnement avant le mois d’octobre. Ce test va permettre l’évaluation des acquis antérieurs des lycéens et la détermination de leurs besoins en langue française et en mathématiques. Cette décision constitue la première étape pour un accompagnement personnalisé des apprenants. Ces derniers, grâce à cet accompagnement, pourront renforcer leurs compétences relatives à la production orale et écrite en plus bien entendu des compétences en mathématiques. Ces compétences sont essentielles pour la vie professionnelle et personnelle parce qu’elles permettent aux élèves de poursuivre leurs enseignements supérieur et d’intégrer le marché de l’emploi.

Les modalités de passation

Les lycéens auront à passer deux épreuves de 50 min au cours de la seconde moitié du mois de septembre. L’épreuve se déroulera sur une plateforme digitale dédiée à cette fin. La correction sera de même automatisée.

Le test de la langue

Ce test de maitrise de la langue concernera :

– L’étude de la langue ;
– La compréhension écrite ;
– La compréhension orale.

Toutefois, les établissements volontaires peuvent expérimenter un module optionnel d’évaluation de l’oral. Ce contrôle sera sous forme d’échange orale dans des situations tirées à partir d’une banque nationale de situations.

Le test de mathématiques

Le test de mathématiques touchera deux volets :
– l’organisation et la gestion des données ;
– les nombres et le calcul.
On note également qu’il ya deux autres volets de géométrie et de calcul littéral qui seront proposés de manière modulaire.

L’accompagnement pédagogique

En s’appuyant sur des critères nationaux, les profils individuels des élèves seront à la disposition des établissements très prochainement. Le profil de chaque élève va présenter son positionnement selon une échelle de quatre degrés de maitrise des compétences et des connaissances évaluées. Cet accompagnement pédagogique sera la base pour offrir à chaque élève un accompagnement individuel qui s’appuie sur des données fiables tirées de différentes sources, et qui est bien adapté à ses besoins et ses aptitudes.

L’accompagnement personnalisé

Les résultats du test de positionnement donneront les repères pour la mise en place d’un accompagnement personnalisé qui répond parfaitement aux besoins de chaque apprenant. Cet accompagnement prendra en charge aussi bien les élèves qui éprouvent des difficultés dans les matières évaluées que les élèves qui n’en ont pas.

L’objectif de l’accompagnement sera alors l’approfondissement des acquis en langue françaiseet en mathématiques.

Une note de service remplacera la circulaire n° 2010-013 du 29 janvier 2010. La dite note va permettre la mise à jour des missions de l’accompagnement personnalisé.
Il convient de signaler que les établissements pourront à volonté instaurer un accompagnement spécifique au profit des élèves en plus, bien sûr, de l’accompagnement personnalisé.

Avec de telles mesures, les élèves auront tous les atouts nécessaires pour réussir leur parcours secondaire et surmonter toutes les obstacles qui peuvent survenir au cours de l’année.

La nécessité de la réforme du Bac en France.

read more

Baccalauréat Français

Les élèves français ne réalisent plus les performances qui leur sont dessinées à l’enseignement supérieur. Les raisons en sont nombreuses. Nous allons aborder certaines de ces raisons pour lesquelles la réforme du bac est devenue inévitable.

Le défaut de l’accompagnement et la défaillance de l’orientation :

Le bac constitue une clef pour réussir le parcours de l’enseignement supérieur, mais il ne joue plus le rôle de tremplin vers le succès et la réussite. Les statistiques nous révèlent des indices alarmants concernant le taux de réussite des étudiants. En effet, seul 27% des étudiants parviennent à obtenir leurs licences en trois ans, même si le taux de leur réussite était de 90% en terminale. Ce qui mène à dire et avec raison que le baccalauréat ne prépare plus les élèves comme il faut pour poursuivre leurs études supérieures. Ce qui aura certainement des retombées néfastes sur leur intégration professionnelle.

Les raisons explicatives de cette situation sont multiples ; à commencer par le manque d’accompagnement et l’insuffisance de l’orientation durant les années de bac. Ce qui engendre un décalage entre les connaissances requises pour les différents parcours supérieurs. S’ajoute à cela l’ignorance du processus de candidature aux études supérieures.

En plus, le choix de séries et de l’orientation aux lycées ne répondent pas à une certaine cohérence ; car on constate que 52% des élèves sont dans la série S, au moment où 40% des élèves scientifiques en bac assurent ne pas vouloir poursuivre des études scientifiques.

Obtenir un bac, à l’heure actuelle, ne permet que la confirmation d’admission dans un parcours déjà choisi par le Bachelier. Effectivement, la plupart des élèves en terminale, soit de l’enseignement technologique ou générale,connaissent quel cursus ils vont poursuivre avant même de réussir leurs examens. De nos jour, et vue son calendrier, le bac n’est pas pris en compte pour accéder à l’enseignement supérieur.

La complexité des examens et l’absence de lisibilité :

La légitimité du baccalauréat français peut être mise en question vu l’augmentation très flagrante des notes qui avoisinent les 50% pour les séries générales, et aussi la survenue des lauréats qui ont des 20/20 de moyenne. S’ajoute à cela une organisation structurée par les examens finaux qui se déroulent dans une période très limitée. Chose qui ne permet pas de prendre en considérationles efforts déployés par les élèves durant toute l’année.

Le baccalauréat souffre d’une lourdeur unanimement dénoncée. Qui fait que le lycée est devenu de plus en plus rigide et la gestion des examens est devenue périlleuse si on prend en compte le nombre de sujets à proposer et de copies à corriger. Le coût et la lourdeur de ces opérations durant le mois de juin pèsent sur le travail des élèves et des enseignants. Cela se fait bien sûr au détriment du la première et de la seconde année du lycée.

Aussi une petit comparaison de notre système éducatif et celui des autres pays de l’union européenne nous fait monter que nos élèves passent des douzaines d’examens durant deux ans alors que les élèves de ces pays ne passent que quatre environ.
Tous ces facteurs réunis font que la modernisation et la simplification de l’organisation du baccalauréat sont devenues une nécessité absolue.

La priorité de la maîtrise de la langue française et des mathématiques.

read more
les cours de soutien à domicile: L’exercice de tout métier requière une certaine qualification pour être accompli dans les règles de l’art. De sa part, la réussite de l’animation des cours de soutien scolaire à domicile à Lyon nécessite une formation fondamentale et en pédagogie conjuguée avec quelques qualités personnelles.

 

Une formation fondamentale conséquente

La formation de base constitue la première des choses dont doit disposer qui conque veut animer des cours de soutien scolaire à domicile. Cette formation est confirmée par des attestations et des diplômes livrés par des établissements compétents. Les certifications sont la preuve de la bonne maîtrise de certaines connaissances dans des domaines bien précis. Cette maîtrise permet d’abord au professeur de cerner sa matière et de la transmettre par la suite. Cela implique, en plus, de savoir les difficultés que les apprenants peuvent sentir en abordant la matière en question.Avec son bagage cognitif,le professeur peut répondre aux interrogations des élèves qui ne sont pas toujours faciles à y trouver la réponse convaincante. D’autant plus que les cours de soutien scolaire à domicile sont destinés, en général, à des élèves qui prouvent des difficultés à assimiler certaines leçons. Ce qui fait qu’ils vont sûrement demander plus d’explications pour comprendre.

 

Une formation pédagogique de qualité

Si la pédagogie, par définition, est l’art d’enseigner ; il faut donc apprendre les fondements de cet art pour pouvoir exceller dedans. Disposer de la connaissance n’est nullement le gage de la réussite des cours de soutien scolaire. En effet, il faut se doter, en plus, des mécanismes et des outils susceptibles de rendre la transmission des connaissances et la remédiation des erreurs possible et efficace. Les cours d’accompagnement à domicile demandent un niveau de qualification en pédagogie plus élevé, du fait qu’on est devant des élèves qui ont des difficultés à surmonter.Ce qui veut dire qu’ils n’ont pas assimilé les cours donnés en classe ou le cas contraire ce sont des élèves qui sont brillants et qui demandent plus d’informations à propos du même sujet. Alors leurs exigences sont de haut niveau.

 

Globalement la formation en pédagogie permet entre autre :
  • de faire face à des situations d’incompréhension
  • de dire la même chose autrement
  • de rendre la compréhension à la portée de tous les apprenants
  • de surmonter les erreurs commises en passant par une identification, une classification et une analyse des difficultés
  • de préparer des activités pour surpasser les difficultés qui doivent être variées et graduées en difficulté
  • Etc.

Les qualités personnelles

Pour réussir sa tâche, le professeur des cours d’accompagnement à domicile doit aimer ce qu’il fait et aimer ses élèves.Il doit faire preuve de compréhension et être toujours à l’écoute de ses apprenants. En plus, il doit savoir varier ses méthodes d’enseignement.
En somme, les qualités d’un bon professeur à domicile sont innombrables. Mais le plus important c’est que l’enseignant doit faire preuve de professionnalisme et de créativité de façon à rendre sa matière la plus intéressante possible pour ses élèves. L’intérêt d’un apprenant pour une matière est la garantie de sa réussite.
read more

Les cours de soutien à domicile à Lyon :

L’arrivée des enfants dans la famille constitue un évènement très remarquable. Chaque jour l’enfant grandit et le jour de la scolarisation arrive.Alors une autre phase de la vie commence. D’ordinaire, Les parents se donnent volontiers pour aider leur enfant à faire ses devoirs scolaires ; mais cette aide peut affecter négativement la relation enfant/parent. Alors comment l’accompagnement des pères peut affecter la relation parentale ? Et comment les cours de soutien à domicile peuvent faire de sorte de rendre la chaleur à la vie de la famille lyonnaise?

 

Un devoir de chaque parent, mais…

L’accompagnement scolaire est une partie intégrante des activités de chaque couple. Dès les premiers jours d’école, les parents soutiennent leur petit dans ses devoirs du soir. Toutefois, si jamais les notes ne sans pas satisfaisantes, les ascendants, qui ont été performants en classe, n’acceptent pas le fait que leur enfant n’assimile pas bien ses cours. Alors la crise se déclenche nourrie par des sentiments de déception et de crainte. Le papa et la maman intensifient leurs interventions et imposent un rythme soutenu pour faire face à cet état. Mais cette pression parentale est refusée par l’enfant, chose qui fait que les tensions commencent à prendre des dimensions plus graves. Les accompagnateurs perdent leur patience qui arrive vite à sa limite. D’où une détérioration des relations familiales.

 

SOS professeur de soutien à domicile

 

Ainsi, le recours aux services d’un professeur de soutien scolaire à domicile à Lyon devient une nécessité, voire une obligation si on veut garantir à l’enfant un parcours réussi et rétablir la relation entre parents et enfant. Le professeur chargé de donner des cours de soutien à domicile va faire de sorte d’amorcer ces tensions, d’autant plus s’il appartient à un organisme agréé. En effet, les collaborateurs de ces organismes subissent des entretiens minutieux pour déterminer leurs habilités à travailler comme un accompagnateur. Leur formation en pédagogie leur permet de trouver les justes solutions aux problèmes rencontrés par l’enfant sans bien sûr perdre les nerfs. De la sorte, les parents n’auront plus à se soucier de la vie scolaire de leur petit et de même les tensions n’auront plus de raison d’être. Alors ils peuvent profiter des bons moments avec leur enfant.

 

Une assurance pour les parents.

La venue d’un professeur de cours particuliers à domicile pour aider l’enfant dans la résolution des exercices de mathématiques, l’apprentissage de l’anglais ou la ré-explication des notions abordées en physique, donne aux parents une assurance sur le futur de leur enfant. En effet, en délégant cette mission très compliquée aussi bien sur le plan affectif que pragmatique, les papas se sentent débarrasser d’un lourd fardeau qui pèse lourdement sur leur psychique et affecte la relation avec leur enfant. Cela ne veut pas dire, en aucun cas, que les parents vont se débarrasser complètement de leur responsabilité de suivre leur enfant. Car en fin de compte, ce sont-eux qui assument la responsabilité de la scolarité et de l’éducation de leur petit.
Face aux difficultés des élèves, les parents ne peuvent pas toujours réussir le rôle d’un accompagnateur. La remédiation des erreurs demande un certain savoir-faire et un certain savoir être. Seul le professeur à domicile bien habile peut exceller dans ce domaine. Faire appel à un professeur à domicile à Lyon permet donc de donner un coup de pousse à votre enfant et permet de désamorcer les tensions entre vous. Ainsi vous pouvez vous profiter de la joie de vivre en famille.
read more