Bac 2021, l’accompagnement au choix de l’orientation

L’orientation est un facteur capital dans la réussite personnelle. Un élève bien orienté peut atteindre ses buts rapidement et surement. De ce constat, la réforme du baccalauréat 2021 donne une importance décisive à l’accompagnement au choix de l’orientation des élèves depuis la classe de seconde.

Alors quels sont les objectifs visés par l’accompagnement ? Quelles sont ses modalités de mise en œuvre pratique ? Et enfin, quelles sont les démarches et les ressources mises à la disposition des personnes chargées de l’accompagnement ?

Les objectifs de l’accompagnement

La mise en œuvre de l’orientation date déjà de la rentrée 2017. En effet, depuis la rentrée, les élèves de chaque lycée ont bénéficient de deux semaines d’aide à l’orientation qui ont aidé les lycéens à élaborer leurs projets et à choisir leur enseignement supérieur. Cette mise en œuvre de l’orientation s’est consolidée aussi par la désignation d’un second professeur principal en terminale.

L’année 2018 a apporté une nouveauté au niveau de la mise en pratique d’un accompagnement au choix d’orientation qui vise à épauler les élèves de seconde générale et technologique dans la formulation de leur projet et la préparation aux études supérieures.

En sus de ces objectifs, la conception nouvelle de l’accompagnement vise la préparation des élèves aux choix des séries ou des spécialités en classe première et en terminale. Les élèves seront aussi accompagnés en première en terminale.

Les modalités de mise en œuvre

L’accompagnement au choix de l’orientation commencera directement après les vacances de Toussaint. Ainsi, les élèves vont bénéficier,durant 54 heures, des séances d’orientation. Ce temps permettra aux équipes de bien s’organiser pour tirer pleinement profit de ces semaines d’orientation. Le travail durant cette période peut prendre différentes formes. A titre d’exemple : les ateliers de réflexion, les visites des organisations, les séances d’information, les rencontres, etc.

Les grands axes de la mise en œuvre de l’accompagnement

L’accompagnement au choix de l’orientation d’articule autour de trois axes principaux :

  • La découverte du monde professionnel ;
  • La connaissance des différentes formations dispensées en supérieur et leurs
    débouchés ;
  • L’élaboration du projet d’orientation par l’élève.
La collaboration et le partenariat au cœur de l’accompagnement

Le professeur principal travaille en étroite collaboration avec toute l’équipe éducative. Il assure le rôle de coordinateur et de meneur des actions entreprises dans sa classe. Ses interventions auprès des élèves se font en totale concertation avec les autres professeurs de la classe, avec le professeur documentaliste et avec le personnel de l’orientation.

Le travail de l’accompagnement au choix de l’orientation s’appuie, aussi, sur des partenariats conclus avec des intervenants de l’extérieur de l’établissement. C’est le cas notamment des représentants du monde des affaires, des professeurs de l’enseignement supérieur, des sportifs, des professionnels, etc.

Pour garantir les conditions de réussite de la mise en œuvre de l’accompagnement à
l’orientation des élèves véhiculé par la réforme du bac 2021, des formations pourront être programmées au niveau de toutes les académies pour aider le personnel chargé de l’orientation dans leur entreprise. De même, les équipes de l’accompagnement au niveau national et académique, seront équipées d’un ensemble de moyens pour que les élèves arrivent à élaborer leurs projets.

RELATED POST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *