structure du marché du soutien scolaire.

La structure du marché du soutien scolaire.

En France, il existe une concurrence très rude dans le secteur des cours de soutien. Que les structures soient privées, publiques, associatives ou encore sur plateformes d’e-learning, chacune sait se distinguer en proposant des services différents. Ces entreprises s’entourent d’équipes de pédagogues hautement qualifiés et capables de se déplacer à domicile, d’accompagner l’élève dans ses devoirs, à le préparer à ses examens et proposent même des cours en ligne.

Un marché en pleine extension?

Le marché du soutien scolaire est en pleine expansion pour la simple raison que l’éducation en France est le seul moyen de trouver des débouchés et de trouver des emplois après les études universitaires. D’ailleurs, le marché du soutien scolaire avoisine depuis 2007 les deux milliards et demi d’euros, et ne cesse d’augmenter de 2% chaque année.
Les cours de soutien représentent donc une chance en plus pour les élèves de réussir dans leur cursus scolaire. Aujourd’hui ils deviennent primordiaux à partir de la troisième année du collège au baccalauréat. Ils peuvent même se prolonger dans certains cas après le baccalauréat, lors des cursus universitaires. Un sondage effectué par un site de cours de soutien révèle que les demandes d’inscription aux cours à domiciles augmentent de 68% entre le début de la rentrée scolaire et sa fin.

Un secteur qui se modernise.

Dernièrement, une nouvelle approche a fait apparition dans ce secteur en pleine expansion : des plateformes qui rendent le contact entre les enseignants et les élèves plus fluide et facile.
Quant aux sites de cours de soutien, ils deviennent de plus en plus fréquents et de plus en plus utilisés pour leur facilité d’utilisation et d’adaptation aux besoins des clients. Ils offrent une panoplie de cours : cours de mathématiques, cours de langues, cours de français, renforcement…etc. On compte parmi ces nouveaux leaders du cours de soutien : Superprof, Jerevise, Kartable…etc.
Les élèves de ces dernières générations se référencient de plus en plus dans les ressources internet que dans les bibliothèques. Pour aller en harmonie avec les besoins des élèves d’aujourd’hui, les grandes structures proposent de nouvelles offrent qui permettent aux apprenants de remédier à leurs lacunes à travers des méthodes interactives nouvelles.
Aujourd’hui un simple clic permet de s’inscrire et démarrer des cours de soutien tout en s’assurant de recevoir un enseignement de qualité. Les enseignants peuvent toutefois se déplacer à domicile et ont pour principaux objectifs de réhausser les moyennes dans les matières où les élèves trouvent des difficultés, analyser le profil des élèves, entrevoir des solutions pour appréhender un apprentissage personnalisé et les mener vers l’excellence.

Les leaders du marchés

Aujourd’hui les structures qui détiennent les plus grosses part du marché sont: Acadomia ; TutéoMéthodia ; Groupe Complétude ; Groupe Ionis Up ; Anacours ; Cours Legendre…etc.
read more

Les cours de soutien scolaire en France.

La France bat tous les records!

Chaque année, plus de 40 millions d’heures de cours de soutiens sont dispensées en faveur des écoliers, collégiens et lycéens français. C’est d’ailleurs la France qui se trouve en haut du podium des pays européens ayant recours aux heures supplémentaires.
C’est en raison des nombreuses difficultés que rencontrent les élèves français au cours de leur vie d’apprenants. Le centre d’analyse stratégique l’affirme: «La France est, parmi les pays développés, celui dont les élèves en difficulté sont les plus nombreux.» C’est là que surgit la fameuse question qui pose polémique : le soutien scolaire
doit-il être public, privé ou bien doit-il devenir associatif?

La France en tête de lice.

La France représente le premier marché européen de cours de soutien scolaire. Avec un chiffre d’affaire qui dépasse largement le millard et demi d’euros et contrairement à ses voisines l’Allemagne, l’Angleterre et les autres pays du nord, le soutien scolaire y est quasi nécessaire en raison d’une grande concurrence quant à l’obtention de diplômes cotés. Comme en Asie du Sud Est et en Europe de l’Est, le recours aux cours de soutien scolaire privé est primordiale, car le système universitaire devient de plus en plus élitiste ce qui amène les élèves à ressentir une grande pression quant à leur réussite scolaire.
Entre les pays de l’Asie du Sud Est et les pays de l’Europe de l’est, la France se différencie d’une grande aisance matérielle et des infrastructures dédiées aux cours de soutien scolaire, à savoir des dispositifs publics accessibles à tous, des associations et des structures privées nombreuses.

Un budget colossal!

Dans la majorité du pays, les parents privilégient le déplacement des enseignants à domicile et déboursent près de 1500 euros par an à cet effet, soit un tarif moyen de 37 euros par heure. Selon une étude de l’institut Xerfi, ce type d’enseignement dit privé représente 13% du marché
Afin d’aider financièrement les parents, l’Etat a mis en place une loi Borloo qui consiste à déduire de l’impôt sur le revenu la moitié des sommes dépensées dans les cours particuliers. Cette loi sortie en 2005 visait également la réduction du travail non déclaré dans ce domaine.

Pourquoi certains délaissent-ils le privé en faveur de l’associatif?

Une question de principe paraît-il ! Tout comme certains parents préfèrent par principe encourager l’enseignement public, ils préfèrent inscrire leurs enfants dans des structures associatives dédiées aux cours de soutien. Certes, des structures moins onéreuses, quelques fois gratuites, mais qui ont sans aucun doute la même volonté que les structures publiques à accompagner l’élève vers la réussite scolaire. C’est plus une question de confiance envers le système associatif.
Afin de rééquilibrer la balance et d’égaliser les chances de tout le monde, le centre d’analyse stratégique présente deux solutions innovantes. La première est d’accroître un enseignement e-learning c’est à dire enseigner à travers une plateforme en ligne, puisque le net est accessible à tout le monde aujourd’hui, et la seconde est de mobiliser le service civique en passant par une convention entre le ministère de l’Education nationale et l’Agence du service civique pour faire augmenter le nombre de volontaires au service civique,dans le but d’accompagner les élèves dans leur apprentissage.
Enfin, ce qui est incontestable c’est que les trois pistes (privée, associative et
publique) offrent une même qualité d’enseignement.
read more

Le soutien scolaire perd haleine.

     Bien que le secteur du soutien scolaire en France se voie faramineux, il n’a pas cependant été épargné par la crise financière.
     Ayant un chiffre d’affaire surplombant les deux milliards d’euro, le secteur du soutien scolaire privé commence à laisser voir des signes de fatigue. Conséquence d’une crise financière dure, qui n’a épargné ni les petites entreprises naissantes ni les leaders tels que Acadomia, Anacours et Les Cours Legendre. Leurs dirigeants respectifs Philippe Coléon, Stéphane Cohen et Olivier Gresse reconnaissent une baisse remarquable d’activité depuis la crise financière, allant jusqu’à 15% depuis 2009.
    Cette baisse s’expliquerait par une baisse d’intérêt des parents pour les cours particuliers qui se dirigent plutôt pour des formules plus avantageuses tels que les cours de groupe souvent moins onéreux.
Le soutien scolaire perd haleine.
Solution
Les géants du secteur comme Anacours et Les Cours Legendre proposent aujourd’hui de nouvelles formules pour sauver leurs activités. Des cours de groupes, des stages intensifs, des promotions, des facilités de payement, tout pour arranger les parents qui représentent les principaux clients.
S’ajoute à la crise financière un autre facteur qui a eu un impact pas des moins conséquents sur la baisse d’activité de ces entreprises.
        En effet, depuis quelques années, l’Education nationale a intégré deux heures hebdomadaires destinés aux élèves en difficulté scolaire. Ce qui a amoindri les chances pour ces structures de se faire une place dans la vie de l’élève. Mais à la différence, l’avantage qu’ont les structures d’accompagnement scolaire par rapport à l’école, c’est que ces dernières offrent du sur mesure, un accompagnement personnalisé dans le sens où l’élève choisit son professeur, le lieu où les cours seront dispensés ainsi que la plage horaire qui l’accommode.
       Toutefois, La France reste l’un des pays les plus cotés dans le secteur du renforcement scolaire. Avec un chiffre de plus de 2 milliards d’euros, difficile pour d’autres pays de faire mieux. En Angleterre, le chiffre ne dépasse pas le milliard, en Grèce 950 millions et 400 millions pour L’Italie.
     Autre bonne nouvelle, les centres de soutien scolaires n’attirent pas que les élèves ayant des difficultés scolaires. Mais ils peuvent également compter parmi leurs clients des élèves brillants désirant renforcer davantage leur apprentissage et de maintenir un niveau élevé, ce qui augmente considérablement le nombre de clients potentiels.
      Ce type de constat ne plait pas pour autant à Philippe Coléon, fondateur d’Acadomia, qui se plaint de la Loi Borloo laquelle a imposé en 2005 la déclaration à l’Etat des cours dispensés par les étudiants et les enseignants qui travaillaient au noir, contre une réduction d’impôts de 50 % ce qui fait que ce secteur se développe de plus en plus en France et connait une concurrence de plus en plus rude.

read more
les cours à domiciles
Les cours particuliers sont par définition des cours particuliers c’est-à-dire qu’ils doivent être dispensés dans un lieu calme, où l’ambiance peut laisser facilement place à la concentration. Un lieu qui soit très familier à la personne qui désire prendre des cours de renforcement. Et pour cela, rien de mieux que des cours à domicile.

Pourquoi le domicile ?

      En principe, le lieu de vie de l’apprenant est l’endroit où il se sent le mieux. L’ambiance doit être propice à l’apprentissage, pour qu’il soit de qualité. Contrairement aux cours au sein d’un centre de soutien, les cours à domiciles sont dispensés dans un cadre très confortable pour l’apprenant. Celui-ci choisit lui-même l’endroit où il voudrait étudier, l’heure à laquelle il voudrait faire son cours ce qui lui donne l’occasion d’être maître de la situation. De plus, il aura l’avantage d’être tout seul en face du professeur, d’où l’intérêt des cours particuliers.
      En ce qui concerne les enfants, les cours à domiciles sont la meilleure solution pour les accompagner pendant l’année scolaire. Etant donné qu’un enfant passe plus de 8 heures à l’école chaque jour, et que pendant toute la journée il est soumis à un règlement plus ou moins strict. En rentrant, cet élève aura besoin de se détendre. Les devoirs doivent ainsi se faire dans une ambiance calme et dans un cadre qui invite à la concentration.

En quoi consistent les cours à domiciles ?

les cours à domiciles (le renforcement scolaire).
         Les cours à domiciles consistent à commencer par faire des devoirs et revoir les principaux points vus en cours. Après la révision, viendra le renforcement. L’enseignant donnera des exercices de consolidation pour s’assurer que l’élève n’a plus aucune lacune.
L’enseignant donnera aussi à son apprenant des cours de méthodologie qui lui serviront à prendre petit à petit une certaine autonomie. Comment organiser ses cours, comment prendre des notes, comment gérer son emploi du temps, comment gérer son organisation, comment préparer ses examens…etc.
       L’enseignant viendra muni de cours interactifs, de vidéos et de jeux ludiques pour un apprentissage amusant.

Chez Tuteo nous nous déplaçons chez vous.

        Tutéo s’engage à envoyer des intervenants hautement qualifiés pour vous servir. Ils seront là pour s’assurer que l’élève fait correctement ses devoirs et qu’il a tout assimilé. Ils élaboreront un programme personnalisé pour votre enfant suite à un examen de profil fait au préalable. Une première séance d’essai permettra à l’enseignant de connaitre l’enfant et d’appréhender les méthodologies qui conviendront à son type de profil. Et à l’enfant de s’acclimater et s’habituer à son nouveau mode d’apprentissage à domicile.
       Nos intervenants sont disponibles à tous moments et peuvent se déplacer sur tout le département du Rhône notamment sur Lyon, Oullins, Vénissieux, Caluire et Cuire, Meyzieu, Neuville sur Saône, Bron, Tassin la Demi Lune, Villeurbanne, Villefranche sur Saône, Vaulx en Velin.
     Tutéo offre en parallèle des cours à domiciles, des stages de révision intensive pendant les périodes de vacances scolaires à savoir la prérentrée, Pâques, Noel, et la préparation des grands examens nationaux comme le baccalauréat et le brevet.

read more

Le soutien scolaire : Un avenir prometteur

Le soutien scolaire : comment le définir ?

         Le soutien scolaire: est par définition une aide individuelle donnée aux étudiants et élèves qui éprouvent des difficultés d’apprentissage en classe.
C’est aussi une sorte d’accompagnement scolaire établi en dehors de la classe lors du temps libre de l’élève par des personnes hautement qualifiées et compétentes.
         Le terme d’accompagnement désigne une globalité d’activités qui visent à remédier aux lacunes des élèves, et peut aller d’une aide aux devoirs jusqu’à un renforcement personnalisé.
   Cependant, l’accompagnement scolaire n’est pas destiné uniquement qu’aux élèves en difficulté, mais il est aussi utile pour des élèves ayant un bon niveau qui désirent renforcer leur apprentissage en vue de préparer des examens.
C’est là que le terme d’accompagnement scolaire se transforme en Coaching scolaire. Dans certains pays tels que les pays asiatiques, le système scolaire impose un accompagnement scolaire depuis la maternelle pour former des apprenants très brillants dans le but qu’ils puissent intégrer sans difficulté le système universitaire, lequel se veut très sélectif.

Comment intégrer des cours de soutien scolaire en France?

         En France, le système éducatif laisse encore entrevoir certaines failles lesquelles s’accompagnent d’une rivalité scolaire très pointue. Ceci engendre de plus en plus de demandes d’intégration à des cours de soutien scolaire.
Une charte de l’accompagnement scolaire a été créée en 1992 dans le but de soutenir d’abord financièrement les parents en limitant leurs dépenses. Ce plan d’action principalement laïc, consiste à aider financièrement les associations à but non lucratif et les structures publiques qui accueillent ces jeunes en difficulté scolaire.
     Dans le secteur privé, le nombre de sociétés spécialisées dans l’accompagnement et le coaching scolaires ne cesse de s’accroitre depuis quelques années. Cette augmentation s’explique notamment par une aide provenant de l’Etat qui déduit ses impôts. Ces structures s’arment d’intervenants compétents et qualifiés et d’une équipe de psychologues qui savent accompagner au mieux les élèves dans leur vie scolaire.

Le soutien scolaire en chiffre ?

     La difficulté dans ce secteur est que la majorité des actions visant à accompagner l’élève en France sont des activités non déclarées. C’est pour cela qu’il est assez difficile de jauger correctement ce type de secteur. Mais ce qui est certain c’est que le marché global du soutien scolaire se situerait dans les millions d’euro et continuerait à augmenter de 10% chaque année. Un secteur en grande expansion dont l’avenir est prometteur.
      La première structure fondée en France en 1989, Acadomia a su se faire une grande place, pour devenir leader du marché. Elle s’est implantée dans environ soixante villes en France et emploi au jour aujourd’hui plus de 20.000 personnes, enseignants et psychologues confondus. Son chiffre d’affaire avoisine aujourd’hui les 23 millions d’euros.
      Mais elle voit naître dernièrement de nouveaux concurrents : KeepSchool, Anacours, Complétude, Prof à Dom qui viennent avec des idées innovantes et qui visent à prendre petit à petit la première place du marché.

Quelles idées innovantes ?

       Connaissant une forte concurrence, les sociétés d’accompagnement scolaires se voient obligées de ramener un vent frais dans ce secteur.
      Certaines structures proposent non seulement un accompagnement individuel tout au long de l’année, mais elles proposent aussi des stages intensifs pendant les vacances et des préparations aux examens.
       Elles se vantent également d’employer du matériel nouveau tel que les tableaux interactifs… Cependant, ces structures deviennent de plus en plus critiquées et sont dans le collimateur de certains pédagogues qui pensent que cet accompagnement est une sorte de dopage des élèves, ce qui ne permet pas de donner à tous les élèves la même chance de réussite car l’accès reste difficile pour certaines personnes. Or l’égalité des chances est une des plus grandes valeurs de la république française.
       C’est pour cela qu’une action future viserait à intégrer l’accompagnement scolaire dans l’Education Nationale.
read more